Jamais pendant la grossesse

Plusieurs choses dans votre comportement alimentaire doit être modifié

L’alcool:

Le mieux est de le supprimer complètement ou de le limiter à un verre de vin occasionnel.Il faut savoir que les risques de malformations sont majeurs au cours du premier trimestre de la grossesse. Au deuxième et au troisième trimestre, l’alcool poursuit ses sinistres ravages et peut être responsable d’un retard de croissance et d’un accouchement prématuré. De même, il exerce un effet toxique sur les neurones, pouvant entraîner des altérations du développement psychomoteur, avec des troubles du comportement et un déficit intellectuel. Si les conséquences de l’alcool ne sont pas toujours aussi tragiques, une étude de l’Inserm* a permis de mettre en évidence une diminution du quotient intellectuel de 5 à 7 points chez les jeunes enfants dont les mères avaient consommé au moins 2 à 3 verres d’alcool par jour pendant leur grossesse. Selon les résultats d’une autre étude qui a permis de suivre les enfants jusqu’à l’âge de 14 ans, ces jeunes rencontrent, pour la plupart, des problèmes de mémorisation et d’apprentissage.

Le café:

Il vaut mieux ne pas en abuser, même si les risques d’avortement spontané ou de petit poids de naissance évoqués pour de fortes consommations ne sont que des hypothèses.Plus que le café en lui-même, c’est bien de la caféine qu’il s’agit. Contenue dans le thé, le coca ou même le chocolat, elle a été associée à de nombreux méfaits sur la grossesse en cas de consommation excessive.S’il n’existe pas de preuves formelles des dangers de la caféine sur le fœtus, il y a néanmoins de fortes présomptions. La consommation de café (à raison de 2 à 3 tasses par jour) serait ainsi associée à des risques de fausses couches ou de faible poids du bébé à la naissance

Les résultats apparaissent très alarmistes. Le risque de décès in utero est pratiquement doublé chez celles qui boivent quatre à sept tasses de café par jour. Ce risque était multiplié par quatre chez celles qui dépassent 8 tasses par jour.

Les cigarettes:

Fumer met en péril votre grossesse:Continuer à fumer pendant la grossesse implique de nombreux risques désormais identifiés par les médecins :Un risque accru de fausses couches,Une augmentation de la fréquence des naissances prématurées ,Un poids à la naissance insuffisant et un développement retardé,Un risque accru de complications à l’accouchement ,Une diminution des défenses immunitaires (notamment en cas d’infection),Un risque accru du syndrome de la mort subite du nourrisson.

Le tabagisme a un effet direct sur la croissance du fœtus. Plus la mère fume pendant sa grossesse, plus faible sera le poids du nouveau-né. Fumer accroît significativement le danger que le poids du bébé à la naissance soit de moins de 2 500 grammes. Ces nouveau-nés à faible poids de naissance, sont plus exposés aux problèmes tels que la mort à la naissance, le besoin de traitement spécial dans une unité néonatale de soins intensifs et le décès pendant la petite enfance.

Fumer pendant la grossesse pourrait également accroître le danger d’un avortement spontané.
La mort soudaine du nourrisson (MSN) se produit aussi plus souvent chez les bébés de mères qui avaient fumé pendant la grossesse.
Le tabagisme diminue la quantité du lait maternel et en change la qualité.

Les femmes qui fument pendant la grossesse courent d’autres dangers concernant leur propre santé, en plus de celle du fœtus. Les anomalies du placenta et le saignement pendant la grossesse se produisent plus souvent chez les fumeuses, et plus une femme enceinte fume, plus les risques sont considérables.

L’hypertension

Contre l’hypertension de quelle façon intervenir? Ne pas fumer. ne pas trop grossir et prendre sa tension tout les quinze jours pour prevenir l’hypertension. la tension et considérer haute si son taux et egal ou supérieur a 14/9 les aliments a éviter il faut modéré l’utilisation de produits contenant trop de sel. la future mère qui souffre de tension élevée devra donc etra attentive aux aliments qui contienne du sel caché tel que : les saucissons les saucisses les aliments en boîtes les plats tout préparé il et bon d’éviter de consommer du thé ou du café qui favorise la remontée de la tension. il vaut mieux les remplacer par des tisanes. la tension élevée peut signaler une maladie!

Attention à la cigarette pour le tabac préférer un essai de sevrage avec des substituts nicotiniques (patch, gommes etc..) après une consultation avec un tabacologue. si la mère n’est pas motivé pour arrêter ce qui est rare, savoir qu’au moins on fume au mieux c’est mais surtout la façon de fumer qui compte car le taux de monoxyde de carbone qui va intoxiquer le fœtus peut être le mm avec 5 cigarettes qu’avec 10 cigarettes fumées. je pense que les effets néfastes du tabac sur l’enfant sont connus

Liste des aliments vraiment pas conseillés pendant la grossesse:

Consommer des charcuteries
séchées et salées, comme le salami et le pepperoni, qui ne
sont pas propices à la prolifération
de Listeria. De plus, vous pouvez réduire le risque en
r échauffant bien les charcuteries.

Les fromages à pâte molle et semi-molle, comme la féta, le brie, le camembert et le fromage bleu, s’ils sont faits de lait non pasteurisé.

Pour plus de sûreté Consommer du lait et des produits laitiers pasteurisés, y compris des fromages faits de lait pasteurisé.

Les pâtés réfrigérés et la viande à tartiner.

Pour plus de sûreté
Choisir des pâtés et des viandes à tartiner en conserve ou de longue conservation.

Les poissons et fruits de mer fumés et réfrigérés.

Pour plus de sûreté
Faire cuire les poissons et fruits de mer fumés et choisir des
poissons et fruits de mer fumés en en conserve ou de longue conservation.

Les viandes, poulets et poissons
crus ou pas assez cuits.

Pour plus de sûreté
S’assurer de bien cuire la viande, le poulet et le poisson.

One thought on “Jamais pendant la grossesse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *