Tout ce que vous ignorez sur la veste en graphène !

0
69

La science évolue de jour en jour et ne cesse d’étonner le monde. Autrefois, l’on se contraignait de mettre une veste et un manteau afin de résister au froid pendant les périodes de fraîcheur intense. Cela est désormais révolu ! En effet, une nouvelle qualité de veste vient d’être inventée pour vous assurer la tranquillité quand il fait froid. Voici tout ce que vous ignorez sur la veste en graphène.

Qu’est-ce que le graphène ?

Résultat de recherche d'images pour "veste en graphène"Le graphène est un matériau bidimensionnel cristallin. C’est une forme allotropique de carbone dont l’empilement constitue le graphite. Le graphène a été théorisé depuis 1947. Mais ce n’est qu’en 2004 qu’il sera extrait pour la première fois dans le département de physique de l’Université de Manchester en Angleterre, notamment par l’équipe d’Andre Geim. En effet, le graphène se trouve à l’état naturel dans les cristaux de graphite. Ces dernières années, plusieurs techniques ayant pour but de faire du graphène une matière exploitable ont vu le jour. Selon les différentes études qui ont porté sur le graphène, il reste extrêmement difficile à travailler, incroyablement coûteux à produire et très difficile à fabriquer en quantité industrielle. Avec toutes ces difficultés, les scientifiques ont pu quand même fabriquer une veste avec cette matière compliquée. Comment cela est-il possible ?

Comment ont-ils conçu la veste en graphène ?

Résultat de recherche d'images pour "veste en graphène"Pendant plusieurs mois, l’entreprise a expérimenté un vaste processus de recherche et de développement dont le but est de parvenir à adapter le graphène à un style flexible. Au bout de ses travaux, l’entreprise a réussi à confectionner un matériau à double face. Le côté graphène est gris bronze tandis que l’autre côté est noir. Pour y parvenir, les scientifiques ont métamorphosé le graphite brut en une autre matière appelée « nano plaquettes de graphène ». Il s’agit de piles de graphènes qui ont ensuite été mélangées avec du polyuréthane pour obtenir une membrane. Cette membrane à son tour est associée au nylon pour former le second côté du matériau. L’entreprise affirme que « l’ajout de graphène au nylon modifie fondamentalement ses propriétés mécaniques et chimiques. Un tissu de nylon qui ne pouvait pas conduire naturellement la chaleur ou l’énergie, par exemple, peut maintenant le faire ». Par ailleurs, le design de la veste ne contient aucune couture. Ses pièces ont été découpées au laser et thermiquement liées afin d’éviter les déchets. Elle est conçue pour être « si solide et si extensible que les fibres d’une toile d’araignée induites de graphène pourraient attraper un avion qui tombe » explique l’entreprise dans ses documents de marketing. C’est un véritable chef-d’œuvre avec de multiples fonctions.

Comment fonctionne la veste en graphène ?

Résultat de recherche d'images pour "veste en graphène"La veste en graphène est conçue pour résister contre la fraîcheur intense. À cet effet, elle est dotée de matériaux idoines à une parfaite conduction de la chaleur. Ce n’est pas pour rien qu’elle est conçue à base de graphène mélangé avec le nylon et autres matériaux qui facilitent le développement de la chaleur. L’entreprise argumente que la veste est réversible de manière à ce que vous puissiez profiter des propriétés du graphène de diverses manières. En effet, le matériau coopère avec votre peau sans conséquence ou avec le monde extérieur. D’ailleurs, les physiciens de l’institut Max Plank avaient révélé que « le graphène remet en cause les lois fondamentales de la conduction de la chaleur ». Cela implique que la veste ne conduira pas que la chaleur de votre corps pour réguler la température de votre peau et l’augmenter si besoin se fait. Les scientifiques de l’entreprise expliquent que la veste en graphène peut aussi stocker une quantité illimitée de chaleur et le gérer pendant très longtemps, le but étant de vous éviter de ressentir le froid.

Par ailleurs, lorsque vous retournez la veste et que vous portez le graphène du côté de votre peau, elle fonctionne comme un radiateur. Vous pouvez en effet laisser la veste au soleil ou sur une autre source de chaleur. Elle absorbe la chaleur et agit ensuite comme un radiateur en la diffusant autour de votre corps. L’effet peut être visiblement perçu. Pour le tester, vous n’aurez qu’à placer votre main sur le tissu pendant un laps de temps, ensuite vous enlevez la main et vous photographiez la partie avec une caméra thermique. Vous constaterez que la chaleur de l’empreinte de la main restera longtemps après que la main a été enlevée. C’est le signe de l’accumulation de la chaleur. Le mécanisme est plus intense lorsque la source de la chaleur est plus puissante.

La couche de graphène équilibrera la température naturelle de votre corps en redistribuant la chaleur des parties chaudes sur les parties humides. De même, la veste disperse l’humidité supplémentaire vers les parties trop chaudes. Si l’humidité se trouve est à l’intérieur, le graphène stoppera toute l’accumulation des bactéries qui ne peuvent pas se développer sur sa surface et l’égalité est rétablie. La société affirme qu’« en plus d’être bactériostatique, la couche de graphène est hypoallergénique, antistatique, et certifiée non toxique ».

La veste conduit aussi l’électricité. Ne paniquez pas. Cette puissance a été réduite à l’industrie pour la rendre moins flippante. Elle ne fera pas de vous un paratonnerre ambulant à cause d’une veste supraconductrice.

Combien coûte la veste en graphène ?

Il s’agit de la première veste au monde fabriquée à base d’un matériau notoirement difficile à transformer. Le prix de la veste est à la hauteur des difficultés rencontrées lors de sa fabrication. À 695 $ la nouvelle veste en graphène n’est pas à la portée de tout le monde. Avec toute sa technologie (comme l’ont expliqué ses créateurs), elle est largement à la hauteur de son prix.

Le début d’une nouvelle ère ?

Image associéeLa veste en graphène pourrait jeter les bases d’un avenir prospère de la matière. En effet, Tidball (l’un des associés de la société) explique que la conception et la commercialisation de la veste ne sont qu’un premier défi. À en croire ses propos, la deuxième saison du film pourrait être plus intéressante. Il argumente qu’« en lançant les graines de graphènes dans le monde sous forme de prototypes expérimentaux, notre objectif est d’ouvrir notre processus de R&D et d’accélérer la découverte en sortant enfin le graphène des laboratoires de recherches et en l’introduisant sur le terrain ». La raison d’espérer mieux est que les gens mettront la main sur la veste et chercheront peut-être à l’expérimenter et la rendre meilleure dans le cadre d’un nouveau label.

Déjà, l’entreprise même pense que les premiers adoptants sont susceptibles de découvrir des choses qu’elle-même ne sait pas encore. Cela permettra d’expérimenter davantage le matériel et voir ce qu’il peut faire. Un chercheur peut par exemple essayer de rendre la veste capable de recharger un téléphone. L’entreprise créatrice ne prend pas la chose comme son apanage. Elle espère en apprendre davantage grâce à l’expérimentation de ses utilisateurs et ensuite retourner à la table afin de produire quelque chose de plus performant. Faut-il espérer mieux dans les jours à venir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.